Hub sky banner
Histoires autochtones

Honorer nos partenariats avec les communautés autochtones

Cette histoire a été publiée à l'origine sur le blogue Parlons carburant de Petro-Canada.

Juin est le Mois national de l’histoire autochtone : une occasion d'honorer l'histoire, l'héritage et la diversité des Autochtones au Canada. Cette année, à la suite de la tragique nouvelle concernant les enfants trouvés enterrés à un ancien pensionnat autochtone – et considérant qu'il y aura probablement d'autres découvertes – nous sommes de tout cœur avec nos collègues des Premières Nations. Nous appuyons les survivants, les communautés autochtones et les membres de l'équipe autochtones afin d'honorer la vie de ces enfants qui ne sont jamais rentrés à la maison.

Toute l'équipe de Parlons carburant tient à reconnaître les contributions importantes des communautés autochtones au sein du réseau Petro-Canada. À l'échelle du pays, nous avons 58 ententes Petro-Canada avec les communautés autochtones : 42 ententes de vente au détail et 16 ententes de ventes en gros.

Je suis très heureuse que des exploitantes de deux établissements gérés par des communautés des Premières Nations aient pris le temps de s'entretenir avec moi cette année. Nous avons discuté de leurs établissements et de leur façon de célébrer la Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin. Je vous présente donc Carol Pechawis, directrice de l'entreprise Misty Petroleum située sur la réserve de la Première nation de Mistawasis (en anglais seulement), dans le Nord de la Saskatchewan, et Loretta Jacko, de l'établissement Petro-Canada situé sur la réserve des Premières Nations de Cold Lake (en anglais seulement), dans le Nord de l'Alberta.

Parlons carburant : Merci d'avoir pris le temps de discuter avec moi aujourd'hui, Carol et Loretta. Pouvez-vous me parler un peu de vos établissements?

Carol : Misty Petroleum a ouvert ses portes il y a un peu plus de cinq ans, mais a rejoint le réseau de concessionnaires Petro-Canada en août 2019. La moitié de nos clients sont des gens qui empruntent l'autoroute et ne font que passer, alors que l'autre moitié proviennent de la collectivité locale, soit deux communautés de Premières Nations : Muskeg Lake et Mistawasis Nêhiyawak. Nous offrons le service pour le carburant, l'essence et le diesel, un petit café (y compris le Misty’s Chicken and Chips, dont l'ouverture est prévue dans quelques semaines), ainsi qu'un magasin d’artisanat. Dans ce dernier, nous vendons une variété de produits d'artisanat provenant d'artisans de la communauté, des articles fabriqués de façon traditionnelle comme des mocassins, des bijoux avec des perles placées à la main, des œuvres d'art et des couteaux faits à la main.

Loretta : L'établissement Petro-Canada des Premières Nations de Cold Lake, qui fait partie du centre commercial Primco Dene, a ouvert en 2019. Nous comptons environ 30 employés, la plupart provenant des Premières Nations de Cold Lake. Nous embauchons aussi nombre d'étudiants, pour qui c'est leur premier emploi. Nous sommes situés à proximité de l'autoroute, et nos clients sont des gens de la région, mais aussi des voyageurs d'Edmonton ou de la Saskatchewan. Les clients de notre restaurant CFC proviennent principalement de la collectivité, surtout les mercredis, où nous servons de la banique maison et des tacos indiens. En plus du restaurant, nous avons un établissement Petro-Pass, un secteur pour les véhicules de transport, des espaces de stationnement pour les VR et un beau terrain gazonné pour promener les chiens.

Parlons carburant : Quel est le rôle de votre établissement dans votre collectivité?

Carol : Dans notre secteur, notre commerce est le seul qui est ouvert après 18 h : entre 18 h et 22 h, les gens ne peuvent qu'aller dans notre établissement. C'est important d'offrir ce service aux membres de la collectivité et aux entreprises locales qui pourraient avoir besoin de quelque chose en soirée. Nous sommes aussi un lieu de rassemblement. Avant la COVID, beaucoup de personnes restaient dans notre café – parfois pendant plusieurs heures – en attendant qu'une tempête de neige passe. Puisque beaucoup de nos clients sont des habitués, nous pouvons aussi prendre soin des membres de la collectivité. Récemment, un invité plus âgé a acheté une bouteille d'eau de 5 galons pour son refroidisseur d'eau. Quand l'un des membres du personnel a apporté la bouteille à la voiture du client, il a remarqué que la bouteille précédente y était encore. Puisqu'il savait que le client était plus âgé et que sa femme était malade, il a prévu la livraison et l'installation de la bouteille à la maison du client.

Loretta : Notre établissement est un centre de partage d'information pour la collectivité. Nous avons un babillard sur lequel les gens peuvent afficher leurs annonces. Beaucoup de personnes se rendent simplement dans notre établissement pour nous visiter et parler aux membres de l'équipe. Les gens y bavardent beaucoup et se renseignent sur ce qui se passe dans la collectivité.

Parlons carburant : Juin est le Mois national de l'histoire autochtone, et la Journée nationale des peuples autochtones se déroule le 21 juin. Comment votre collectivité célèbre-t-elle?

Carol : Nous ne célébrons pas nécessairement le Mois national de l'histoire autochtone : nous sommes des Autochtones tous les jours, et nous trouvons constamment des façons d'apprécier les uns les autres. L'offre de notre magasin est l'une des façons de reconnaître l'artisanat des membres de notre collectivité. C'est une excellente occasion pour les artistes locaux de rejoindre un grand nombre de personnes. Les artistes font les choses de façon traditionnelle, comme des mocassins. Il n’est pas donné à tout le monde de fabriquer des mocassins; c’est pourquoi beaucoup de gens en achètent, et non seulement les gens qui ne sont que de passage.

Loretta : Le Mois national de l'histoire autochtone est un bon moment pour nous de sensibiliser les autres à notre culture et à notre histoire. Dans notre établissement, nous avons des journées thématiques, et les membres de notre équipe portent des chandails pour souligner différentes journées, comme la Journée nationale de sensibilisation aux femmes et aux filles autochtones disparues et assassinées, le 5 mai. Nous accueillons à bras ouverts les invités qui viennent nous voir pour en apprendre davantage sur notre culture – des gens qui apprécient notre culture et ne se l'approprient pas (en anglais seulement).

Carol et Loretta, merci infiniment d'avoir pris le temps de partager des renseignements sur votre établissement avec nos lecteurs!

~|~

De mon côté, je me fais un devoir d'en apprendre plus sur les cultures autochtones du Canada en juin. J'ai demandé à Loretta et à Carol de me recommander des sources qu'elles valorisent et respectent, et j'ai discuté avec le groupe de ressources pour les employés autochtones de Suncor. Vous trouverez ci-dessous une foule d'excellentes ressources pour apprécier la culture autochtone et en apprendre davantage sur l'histoire des peuples autochtones au Canada et sur l'important processus de réconciliation.

  • NotoriousCree (James Jones) – créateur de contenu sur les médias sociaux qui met en valeur la langue et la culture des Premières Nations (en anglais seulement)
  • #LecturesAutochtones – programme et liste de lecture qui encouragent la réconciliation entre les peuples autochtones et non autochtones en partageant de la littérature écrite par des Premières Nations, des Inuits et des Métis
  • Cours sur le Canada autochtone (Indigenous Canada) – cours en ligne (gratuit) offert par l'Université de l'Alberta qui aborde l'histoire autochtone et les enjeux actuels au Canada; d'un point de vue autochtone, ce cours explore les principaux enjeux actuels auxquels font face les peuples autochtones, dans une perspective critique et historique, en mettant en évidence les relations entre les colons et les Autochtones à l'échelle locale et nationale (en anglais seulement)
  • Native-Land.ca – site Web créé par une équipe dirigée par des Autochtones comprenant une carte des territoires autochtones ainsi que d'autres ressources visant à changer, à contester et à améliorer la perception des gens sur l'histoire du pays et des peuples; cette équipe souhaite renforcer les liens spirituels entre les gens et les terres, les peuples et leur signification
  • Reconciliation Canada – organisme qui fournit activement des programmes et des initiatives visant à inspirer un changement positif dans toutes les collectivités du Canada (en anglais seulement)
  • GroundWorkForChange.org – site Web comprenant des renseignements et des ressources pour aider les colons/peuples non autochtones à créer des relations avec les peuples autochtones, ancrées dans la solidarité et la justice (en anglais seulement)
  • Guide de recherche pour les nouveaux médias autochtones de l'Université de la Colombie-Britannique – sélection de nouveaux médias créés par des Autochtones, y compris des jeux vidéo, des applications, des balados, des bandes dessinées, de l'art vidéo et de l'art Web (en anglais seulement)

Que prévoyez-vous faire pour honorer et célébrer la Journée nationale des peuples autochtones? N’hésitez pas à nous le dire dans la section des commentaires!

~Kate T.